La pompe à chaleur, à quoi ça sert ?

La pompe à chaleur (PAC) est définie comme l’émetteur de chaleur utilisant les calories naturelles pour les diffuser dans votre maison. Ces calories sont généralement présentes dans les éléments de l’environnement de votre habitation comme l’air, l’eau, le sol et la terre. Ensuite, elles sont converties en air chaud afin de réchauffer la maison. De ce fait, cet appareil peut réduire efficacement la consommation d’électricité de votre famille.

Quel type de pompe à chaleur choisir ?

Une pompe à chaleur est nommée en fonction de sa source de chaleur (l’air, l’eau ou le sol). On distingue différents types de pompes à chaleur :

Aérothermie

Ce sont les pompes à chaleur qui puisent l’énergie contenue dans l’air. Il existe 2 types de pompes à chaleur aérothermiques :

 

  • La pompe à chaleur air-air qui récupère la chaleur dans l’air extérieur et la transfère à l’air local afin d’assurer le chauffage de la maison. Elle peut fonctionner en mode chauffage et rafraîchissement. Cet équipement est assez simple à mettre en œuvre et à utiliser. Quelque soit votre surface, la pompe à chaleur air-air s’adapte à tous les types de lieux (appartement ou maison). Le coût d’installation de ce système est également moins élevé (entre 5000€ à 8000€) par rapport aux autres types de pompes à chaleur.
  • La pompe à chaleur air-eau puise l’énergie dans l’air et la transfère via un circuit d’eau à l’eau chaude afin d’alimenter les radiateurs. Elle peut effectivement remplacer la chaudière thermique. Cet appareil peut fonctionner quand la température descend jusqu’à -20°C.

Géothermie

La pompe à chaleur utilise le principe de la géothermie en puisant l’énergie contenue dans le sol. Les capteurs de chaleur sont généralement installés dans votre jardin. Il existe 3 différents types de capteurs de chaleur :

 

  • Les capteurs horizontaux au sol qui présentent la solution la plus simple. Ils sont normalement enterrés entre 0,6 m et 1,2 m de profondeur.
  • Les capteurs verticaux au sol qui ont besoin d’une grande profondeur (jusqu’à 100 m). En revanche, ces capteurs sont plus pertinents que les capteurs horizontaux.
  • Les capteurs elliptiques utilisent à la fois les techniques des deux capteurs précédents. Ils ont besoin des trous de 5 m de profondeur. Donc, ces capteurs sont très faciles à mettre en œuvre et qui demandent moins de surface.

 

Une fois les capteurs installés, un fluide circulera pour récupérer l’énergie et la transférer à la pompe de chaleur géothermique.

Hydrothermie

On l’appelle également la pompe à chaleur eau qui puise l’énergie contenue dans un cours d’eau à proximité de chez vous. Ce système fonctionne et chauffe du même principe. Si la nappe d’eau n’est pas profonde, vous pouvez économiser plus d’énergie qu’une pompe à chaleur air. En revanche, afin d’installer ce système, il est nécessaire de faire les démarches administratives et les travaux doivent être réalisés par une entreprise agréée.

Pompe à chaleur piscine

La pompe de chaleur peut être utilisée pour assurer le chauffage de l’eau de votre piscine. En général, une pompe à chaleur piscine est celle de type air-eau qui permet d’augmenter la température d’eau de la piscine jusqu’à 10 degrés de plus. Afin d’effectuer une bonne installation de votre pompe à chaleur de piscine, il est conseillé de se renseigner auprès d’un installateur expérimenté.

Souhaitez-vous en savoir plus sur les équipements de la maison ? Consultez nos sites sur http://www.comprendrechoisir.com/ , plus de 400 sujets qui répondront à vos différentes questions.